I. L’Ecole des 4 z’Arts

Depuis 35 ans le projet de l’Ecole des 4 z’Arts a pour but de développer des actions d’enseignement et de mise en valeur des pratiques musicales, chorégraphiques et théâtrales, des enfants aux séniors, en étant à l’écoute des projets artistiques de chacun.

Au fur et à mesure cette Ecole a été identifiée comme ouverte à tous où l’on pouvait

dès lors travailler son instrument, chanter, danser, déclamer, répéter, créer et

produire des animations et spectacles dans une dynamique complémentaire aux

offres classiques.

 

II. Les activités

Musique

Cours individuels :

Piano/Guitare/Basse/Batterie/Percussions/Violon/Saxophone/Harmonica/Chant

 

Cours Collectifs :

Chorales/Initiation musicale/Formation musicale/Percussions Afro Latines/Ateliers

groupes/Ateliers Blues/Ateliers chansons

 

Danse

Classique
Modern’jazz
Hip Hop

 

Théâtre

Enfants

Pré ados

Ados

Adultes

 

 

III. L’Espace Brassens

1) Les salles de cours

Si la mise à disposition du lieu en janvier ne nous permet pas, dans un premier

temps, l’organisation des cours individuels, les cours collectifs (ateliers groupes,

chorales, répétitions…) pourront y trouver un nouvel espace de jeu parfois plus

approprié.

Par la suite, et après avoir inventorié les différentes salles, nous pourrons proposer

l’ouverture à de nombreuses disciplines (batterie, guitare, piano…)

A ce titre, nous souhaiterions créer à la rentrée 2018 :

LE FORUM DES 4 Z’ARTS

 

2) Les scènes pédagogiques

Initiant près de 50 spectacles par saison, l’Ecole des 4 z’Arts a souvent mis en avant

le manque de lieux scéniques de répétitions que pourra nous offrir l’Espace

Brassens : le Zébra pour de petites formations et le Hall pour des ensembles plus

imposants.

Il pourra également accueillir des réalisations artistiques variées : rendez vous

autour de la guitare, du piano, de la chanson, conférences musicales actives ou

toutes autres présentations d’oeuvres, d’esthétiques, d’instruments, d’artistes.

Un espace où tout porteur d’un projet artistique musical trouvera une oreille à son

écoute.

 

3) La grande salle

Après avoir étudié la conformité de la salle nous pourrons songer à deux types

d’utilisation :

- pour les créations et résidences d’élèves, d’amateurs, de professionnels

nécessitant une scénographie et/ou une mise en scène (création lumière, décors,

son, répétitions, filages…)

- pour les restitutions ouvertes au public et prêts ou locations ponctuelles.

L’ensemble de ces salles pourra également être ouvert aux groupes répétant à

l’espace Brassens pour des actions pédagogiques et artistiques.

 

« Une oreille à l’écoute de tous les élèves »

 

4) Les studios

Outil principal de la pratique collective, les studios sont destinés au travail de la

répétition. Ils doivent être équipés (sono, backline) et mis à disposition des groupes

amateurs et professionnels ainsi qu’aux musiciens individuels.

 

- Un espace pédagogique :

Il va de soi que le travail musical dans de véritables studios ne pourra que faciliter et

valoriser qualitativement les productions qui y seront préparées.

Ainsi, nous pourrons constituer un vrai parcours artistique allant de la salle de cours

aux studios, des studios aux lieux scéniques de répétitions (Zébra, hall de concerts et

grande salle) débouchant sur la prestation publique.

Après quelques années de cette pratique collective dirigée, nous orienterons tout

naturellement, comme nous le faisons aujourd’hui, les groupes vers une pratique en

autonomie tout en restant à leur côté pour diverses actions d’accompagnement. Ils

trouveront également, au contact de ces studios, un outil performant

d’épanouissement de leur pratique et d’émergence de leur talent.

 

- Un espace artistique :

Nous ferons dès janvier, ou plus tôt, s’il nous en était permis, un état des lieux des

groupes existants:

  • Combien sont-ils ?
  • Qui sont-ils ?
  • Quels sont leurs parcours, leurs esthétiques ?
  • Qu’attendraient ils de la structure hormis leurs créneaux horaires ?
  • S’inscrivent-ils dans une voie amateur ou professionnelle ?
  • Ont-ils des besoins, des souhaits, des envies ?
  • Quels sont leurs projets, à court, moyen ou long terme ?
  • Ainsi que toutes autres réflexions dont ils pourraient nous faire part.

 

- Un espace de rencontres et d’échanges :

Bénéficiant d’une équipe pédagogique porteuse de nombreux savoir faire, l’Ecole

des 4 z’Arts pourra mettre à leur disposition ses compétences en terme

d’accompagnement tant pédagogique qu’artistique :

  • Aide à la répétition (pédagogique, artistique et technique)
  • Aide à l’enregistrement et à la pré-production
  • Prévention auditive
  • Soutien auprès des réseaux au niveau local, régional et même national
  • Organisation d’événements leur conférant une visibilité sur le territoire (concerts des studios, participations aux festivals locaux, compilations), présentations des groupes à travers un catalogue mis à disposition des communes, partenariats divers…
  • Aide administrative, sociale et juridique
  • Tout autre accompagnement personnalisé en fonction de leur demande.

Il faudra évidemment se pencher sur les conditions d’accès à ces studios : tarifs,

créneaux horaires, logistique, accueil, suivi, règlement intérieur…

 

« Une oreille à l’écoute de tous les groupes »

 

IV La diffusion : un tremplin pédagogique

L’accent sera mis sur l’organisation, autant que faire se peut, de premières parties

représentantes du tissu musical local (élèves des 4 z’Arts, CRD, Ateliers groupes,

formations des studios) respectant la thématique ou l’esprit des artistes invités.

L’organisation autour du concert, de rencontres et d’échanges entre l’artiste et les

élèves ou groupes des premières parties sera impulsée et favorisée.

 

L’autre particularité que nous souhaiterions apporter à ce chapitre est la création

d’un comité de programmation de manière à réunir diverses sensibilités esthétiques

et ainsi élargir la proposition d’offres artistiques à de nouveaux publics.

La composition de ce comité reste encore à définir mais elle devrait faire la part

belle aux nombreux partenaires locaux.

 

Il peut être constitué de membres permanents mais aussi de membres ponctuels ou

invités venant proposer un artiste ou une formation s’inscrivant dans une action

culturelle de territoire ou répondant à une utilité pédagogique.

Ce comité pourra se diviser en sous groupes :

  • Comité d’écoute ou de visionnage (audio,vidéo…)
  • Comité « scène »
  • Comité « découvertes »

La programmation qui verra le jour, portée par ce comité, essaiera de respecter les

souhaits, désirs ou attentes d’un public le plus large possible. Elle se voudra

éclectique sans pour autant être disparate.

 

« Une oreille à l’écoute de tous les publics »

 

V. Les partenaires et acteurs locaux

Nous rencontrerons dès que possible les partenaires locaux utilisateurs et/ou coproducteurs

aujourd’hui de l’Espace Brassens mais également les partenaires de

l’Ecole des 4 z’Arts, avec qui nous pourrons imaginer de nouvelles synergies et de

nombreux partenariats croisés dans l’idée d’associer à leurs actions les formations

locales : Ateliers groupes des 4 z’Arts, Ateliers en autonomie, Groupes des studios.

 

Les festivals

  • Blues sur Seine
  • Sirop de Mantes (Mantes La la la/Mantes Gla gla gla)
  • Contentpourien
  • Larsen Local
  • My electro family
  • Les Francos
  • Autres…

Les partenaires éducatifs et sociaux

  • Ateliers Chopin
  • Start 2 step
  • Foyer des Jeunes Travailleurs
  • L’association AIMANTES
  • L’Hopital de jour
  • Le Foyer l’Envol
  • Lycées et Collèges du territoire
  • Les Bibliothèques et Médiathèques
  • Autres…

Les partenaires événementiels

  • Dylan’s Day
  • Tribute Bashung /Beatles/ …
  • La Note Rose
  • Les différentes associations de retraités avec lesquelles nous travaillons régulièrement pour l’encadrement musical de chanteurs et chanteuses en vue de spectacles
  • Autres…

Les lieux d’enseignement artistique

  • Ateliers Chopin
  • CRD de Mantes en Yvelines GPS&O
  • CRC Limay
  • Ecole de Musique Epône
  • Autres…

Possibilité d’établir de véritables partenariats d’actions musicales concertés autour

de projets pédagogiques et/ou artistiques.

 

Les lieux culturels

  • La Passerelle Rosny Sur Seine
  • Centre des Arts et Loisirs Buchelay
  • Le Colombier Magnanville
  • La salle J. Brel Mantes la Ville
  • L’Hospice Saint Charles Rosny Sur Seine
  • Le Collectif 12
  • Le Chaplin
  • Théâtre du Mantois
  • Théâtre des Oiseaux
  • Autres…

Les studios du territoire

En vue d’actions concertées pouvant mener à des échanges, des rencontres et des

partages :

  • Studio de Limay, de La Passerelle, de Mantes la Ville, de Saint Germain-en-Laye, d’Achères, …
  • Le Centre de Ressources Yvelinois : CRY
  • Autres…

« Une oreille à l’écoute de tous les partenaires »

 

VI. L’animation du territoire

Ce comité aura aussi pour vocation le recensement de toutes les initiatives locales et

régionales en terme d’animation de territoire.

 

Dans ce sens, il établira un catalogue, non exhaustif, d’artistes, de groupes, de

collectifs qui pourra être mis à disposition des communes (Fête de la musique, fête

de quartiers, évènements, animations diverses), des bars et restaurants (soirées

musicales, thématiques…), des écoles, collèges et lycées (concerts, actions

éducatives…) ou de tout autre acteur public ou privé souhaitant mettre en place une

action musicale.

 

Depuis huit années, notre structure a initié un Festival sur la période Mai-Juin-

Juillet : La Tournée des 4 z’Arts. Cette manifestation met en scène la plupart de nos

élèves ainsi que les groupes en devenir et se joue principalement sur les huit

communes conventionnées : Buchelay, Guerville, Magnanville, Mantes la Jolie,

Mantes la Ville, Rosny Sur Seine, Perdreauville, Soindres.

 

Pour la prochaine tournée (Mai Juin 2018) l’Ecole des 4 z’Arts se propose

notamment d’animer le marché du samedi matin de Mantes la Jolie sur un site à

définir en coordination avec la ou les instances commerçantes de référence mais

aussi d’autres lieux à repérer : square Brieussel, places publiques, lieux de vie.

D’autres actions dans cette voie peuvent être réfléchies et proposées, il faudra

notamment un ou des espaces de jeu pour les groupes des studios de l’Espace

Brassens et des Ateliers Chopin.

 

« Une oreille à l’écoute du territoire »

 

 

EN RESUME

Ce nouveau projet offre de multiples perspectives pour l’Ecole des 4 z’Arts et

l’Espace Brassens impactant le Territoire:

  • Visibilité de la structure sur le Territoire
  • Renforcement du projet pédagogique et artistique de l’Ecole
  • Ouverture à de nouveaux publics d’élèves, de groupes et d’artistes
  • Opportunité de faire adhérer un nouveau public à la programmation
  • Amélioration quantitative et qualitative des moyens logistiques, pédagogiques et artistiques
  • Mise en place d’une véritable transversalité de projets et d’actions

De part son dynamisme, son savoir faire, son expérience dans la réalisation

d’actions artistiques sans distinction d’âge ou de niveau et son adaptabilité à tous les

terrains, l’Ecole des 4 z’Arts souhaite offrir au territoire une nouvelle attractivité

tant sociale qu’éducative, tant pédagogique qu’artistique.

 

« Une oreille à l’écoute de tous »